Le journal de notre région rapportait un jour la réponse d'un haut fonctionnaire responsable, à une question concernant ses relations avec le Bon DIEU. "Elles ne peuvent qu'être bonnes. Si je n'accompagne pas mes proches à la messe, c'est que j'ai un stock chez le Bon DIEU. Pendant des années d'études chez les Pères nous avions deux messes le matin et même les vêpres l'après-midi. Je n'ose pas faire le compte, mais j'ai peut-être déjà gagné mon paradis. "

Était-ce une réponse humoristique, une boutade ? C'est possible mais elle me donne l'occasion de préciser certains points au cas où l'un ou l'autre d'entre vous seriez dans cette même ligne de pensée.

Ce n'est pas à nous de faire le compte de nos bonnes œuvres, de ce que nous avons fait de bien dans notre vie ou de ce que nous avons fait de mal, ce qui est d'ailleurs plus rare, non par manque de bonne foi mais par manque de réalisme, d'objectivité.

Je remarque que la fin de la réponse de cet homme est assortie d'un 'peut-être', " J'ai peut-être déjà gagné mon paradis. " Au fond il n'en est pas certain. Comment pourrions-nous en être sûrs, comment savoir si nous en avons fait suffisamment pour mériter le ciel ? Il vit et vous vivez peut-être dans cette incertitude désagréable de ne pas savoir si vous en avez assez fait. Il ne va pas à l'église car il pense que, mais... La Bible affirme pourtant que l'on peut très bien être sûr de son salut et ceci n'est pas de l'orgueil mal placé. Contrairement à ce que beaucoup semblent croire, notre salut ou notre perdition ne reposent pas sur ce que nous avons fait ou non, mais sur l'acceptation ou le refus de l'œuvre et du sacrifice de JESUS-CHRIST.

Cette personne semble croire également qu'aller à la messe deux fois par jour le matin et aux vêpres le soir peut nous ouvrir le ciel. Il n'y a rien de plus faux, d'autant plus, qu'il n'avait pas l'air, vous excuserez l'expression, d'y prendre un divin plaisir. Assister aux offices est une bonne chose mais pas dans le but d'obtenir, de marchander son salut mais pour entendre parler de Celui qui a payé notre dette sur la croix, à notre place, et par lequel nous avons le salut éternel. En effet, le salut s'obtient par la foi en JESUS-CHRIST. C'est à la fois simple et compliqué. Simple car il suffit de demander pardon à DIEU pour notre péché, pour nos fautes, compliqué car nous devons abandonner toutes prétentions humaines, désespérer de nous-mêmes pour espérer en DIEU. Qu'en pensez-vous ?

" Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de DIEU. Ce n’est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie. " (Epître aux Ephésiens chapître 2 versets 8 et 9)

Extrait du livre de Jack Mouyon "3 minutes s'il vous plaît" (Editions FEC) avec aimable autorisation

Dates à retenir

Tous les mercredis

Réunion de prière à l'église

Tous les mercredis à 20h

Le 3ème samedi

Petit déjeuner devant l'église

08h30

Dimanche

Culte

10 h 00

Perspectives : Des églises, une mission

Perspectives (nouveau nom de France-Mission)

Réseau Fraternel Evangélique Français
Conseil National des Evangéliques de France

Nous contacter

Eglise Protestante Evangélique

La Bonne Nouvelle de Chartres

1 rue de Rechèvres

28000 CHARTRES

Pasteur Olivier REBER

Téléphone : 02 34 43 33 61

Nos cultes

Culte à 10h tous les dimanches

Email :

Site : www.epe-chartres.com

Membre de l’Union d’Eglises Perspectives

Affiliée au Réseau FEF et au CNEF

Espace membres

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Copyright © 2002 - 2020 Eglise Protestante Evangélique La Bonne Nouvelle de Chartres Administration Création : Mon Eglise sur le Net